"Il était généreux, à l'image de Marseille" : l'émotion aux obsèques de René Malleville pour un dernier adieu

·1 min de lecture

Le ciel était bleu azur ce vendredi matin à Marseille, comme paré des couleurs de l'OM pour rendre un dernier hommage à René Malleville. Atteint d'un cancer récemment détecté, le sémillant supporter numéro 1 de l'Olympique de Marseille et ancien chroniqueur de Cyril Hanouna dans Touche pas à mon poste s'est éteint dimanche dernier, le 19 septembre, provoquant une vague d'émotion bien au-delà des travées du Vélodrome. Ils étaient donc nombreux, plusieurs centaines, ce vendredi 24 septembre, à s'être rendus à l'église Sainte Mitre, dans le 13e arrondissement, où les obsèques avaient lieu, afin de soutenir ses proches.

Parmi ces derniers, sa sœur, très émue, qui a eu quelques mots. "Petit, René nous inquiétait car il était timide et trop réservé", s'est-elle notamment souvenue, citée par nos confrères de RMC Sport. Une inquiétude vite balayée, et que le prêtre qui officiait a voulu compléter : "Il s'est bien rattrapé depuis ! René était généreux, à l'image de Marseille. C'est un artiste, il doit quitter la paroisse sous vos applaudissements !" Un appel suivi des faits, comme les reporters de La Provence ont pu le montrer dans une vidéo de la sortie du cercueil de l'église. De nombreux supporters et amis étaient présents, et ont ensuite pu venir embrasser le cercueil, lui dire un mot, se recueillir quelques instants.

Parmi les personnalités présentes, Stéphane Tapie. Le fils de Bernard Tapie, proche de René Malleville, a donc pu honorer la promesse faite par son père, et a offert (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

"Il était absolument ravi" : face aux critiques de la famille de Jean-Paul Belmondo, l'éditeur du livre de son ex réplique
Brigitte Bardot remet en cause l'hommage à Jean-Paul Belmondo : "Je ne pense pas qu'il aurait aimé"
Eddy Mitchell regrette que Johnny Hallyday "ait bousillé sa vie", il étrille son entourage "de margoulins, de gens pas terrible"
Tom Felton (Harry Potter) : victime d'un malaise, l'acteur de 34 ans évacué de la Ryder Cup en urgence
"Prenez Jean Imbert" : Alain Ducasse raconte comment il a convaincu le PDG du Plaza Athénée d'embaucher le gagnant de Top Chef

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles