Qui était le général Lee, le Sudiste devenu l'icône de l'extrême droite américaine ?

Anne Brigaudeau
Qui était le général Lee, le Sudiste devenu l'icône de l'extrême droite américaine ?

Chevelure abondante, barbe blanche bien taillée et œil bleu azur fixant l'horizon (ou l'ennemi qui s'avance). Ainsi nous est transmise depuis le XIXe siècle l'image du général Robert Edward Lee (1807-1870), général en chef des armées confédérées durant la guerre de Sécession, devenu une icône sudiste.

Et c'est d'ailleurs le déboulonnage d'une de ses statues qui a servi de prétexte au meurtrier rassemblement de militants d'extrême droite à Charlottesville (Virginie, Etats-Unis), le 12 août 2017. L'un d'eux a en effet foncé en voiture sur la foule de contre-manifestants, tuant une jeune femme de 32 ans, Heather Heyer, et faisant vingt blessés. Mais qui était au juste ce général récupéré par le Ku Klux Klan, par des néo-nazis et des suprémacistes de toutes obédiences ? Qu'en disent les historiens ?

"Un personnage écrasant de l'histoire américaine"

"C'est un personnage écrasant de l'histoire américaine, considéré comme un des meilleurs généraux de son temps", résume à franceinfo Vincent Bernard, l'auteur de la seule biographie en français du général Lee (Robert E. Lee, éd. Perrin, 2014). "Une icône absolue dans le Sud restée, malgré sa défaite, une figure emblématique de la Confédération, renchérit l'historien Farid Ameur, qui a signé La guerre de Sécession aux éditions PUF (2013). Il incarne le gentleman sudiste dans toute sa splendeur."

Issu d'une riche famille virginienne, le jeune homme se destine très tôt au métier des armes. Il montre rapidement ses aptitudes et sort second de l'académie militaire de West Point, en 1829. "Mais c'est lors de la guerre contre le Mexique (1846-1848) qu'il va faire ses preuves, raconte Farid Ameur. Ce soldat dans l'âme, d'un sang-froid incroyable, qui ne boit pas, ne trompe pas sa femme et applique un code très virginien de l'honneur et du courage, va faire l'admiration de tous."

"Il ne se voyait pas (...) Lire la suite sur Francetv info

Autriche : un enfant ramène une grenade à la police après l'avoir trouvé dans une poubelle
Londres : Big Ben muet pour quatre ans !
États-Unis : fol engouement pour l'éclipse solaire totale
Afghanistan : quel cap pour l'armée américaine dans le pays ?
Attentats de Catalogne : un assaillant et un imam toujours recherchés

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages