Qui était Chantal Mazet, la gilet jaune fauchée samedi par une automobiliste?

1 / 2

Qui était Chantal Mazet, la gilet jaune fauchée samedi par une automobiliste?

Samedi 17 novembre, Chantal Mazet participait à un rassemblement de gilets jaunes à Pont-de-Beauvoisin en Savoie, lorsqu'une automobiliste, prise de panique selon ses propos, l'a percutée de plein fouet.

Elle avait 63 ans, venait de prendre sa retraite et participait à sa première manifestation. Chantal Mazet est morte samedi 17 novembre à Pont-de-Beauvoisin en Savoie, fauchée par une voiture alors qu'elle figurait parmi la quarantaine de gilets jaunes qui s'étaient rassemblés dans cette commune savoyarde pour protester contre la hausse des taxes sur les carburants annoncée par le gouvernement. 

Résidant à Domessin (Savoie), cette mère de quatre enfants était "une petite retraitée tranquille, qui faisait son train train", explique sa fille Alexandrine au Dauphiné Libéré, précisant que sa mère "n'aurait jamais pris de risque inconsidéré". 

"Elle venait juste de prendre sa retraite et avait vraiment la sensation que son niveau de vie allait devoir baisser. Elle était un peu inquiète, surtout pour ses enfants et ses petits-enfants pour la suite", poursuit au micro de RTL la jeune femme, qui a appris la mort de sa mère alors qu'elle participait elle-même à un rassemblement de gilets jaunes dans le Vaucluse.

"Laisser parler la colère, ce n'est pas une solution"

Devant les caméras de BFMTV, Alexandrine ajoute que Chantal Mazet était "une femme super énergique pleine de vie, quelqu'un qui aimait partager avec les autres". "Je ne dis pas ça parce que c'était ma maman mais c'était vraiment quelqu'un de bien", ajoute-t-elle, tout en appelant au calme.

"Tant que je ne sais pas vraiment ce qui...

Lire la suite sur BFMTV.com

Cette vidéo pourrait également vous intéresser :