“Elle était amoureuse de sa silhouette” : Jean des Cars balance à nouveau sur Lady Di sur Cnews

Malgré sa grande popularité, Lady Diana ne semble pas avoir les faveurs de tout le monde. C'est le cas du journaliste Jean des Cars, expert des familles royales, qui a profité de son passage dans L'heure des pros ce mercredi pour asséner un nouveau coup à la princesse disparue il y a 25 ans. Ce dernier, - invité pour évoquer la réédition de son livre Inoubliable Grace de Monaco à l'occasion des 40 ans de la mort de l'ex actrice - a été invité à s'exprimer sur les premiers pas de Charles en tant que roi d'Angleterre. "Il est bien le roi Charles, aucune faute, il est beau, hein !", lance Pascal Praud à Jean des Cars avant d'ajouter : "Mais vous l'aimez bien ; vous n'aimiez pas Diana". Et ce dernier, sans le contredire, de répondre : "Ah bah je l'ai connue, alors...". Face à cette réserve, le journaliste de L'heure des pros, amusé, a alors insisté auprès de son invité : "Vous la détestiez". Décidé à pratiquer la langue de bois, Jean des Cars s'est contenté de répondre "Non, non, paix à son âme" avant de tout de même glisser "Elle était amoureuse de sa silhouette mais paix à son âme". Un tacle qui ne doit pas occulter les problèmes de boulimie rencontrés par la princesse pendant des années, et qui fait écho à de précédentes critiques déjà émises par l'écrivain sur le plateau de CNews il y a quelques mois. En effet, en novembre 2021, lors de son passage dans L'heure des pros, Jean des Cars s'était montré virulent à l'égard de la princesse (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Prince William : son geste tendre envers Kate Middleton lors de la cérémonie à Westminster
Meghan Markle : pourquoi sa révérence devant le cercueil de la Reine est très symbolique
“Je l'ai choisi aussi” : Meghan Markle met les points sur les i concernant son couple avec Harry
Mort d'Elizabeth II : ce rôle de premier ordre que la princesse Beatrice peut désormais jouer auprès de Charles III
Meghan et Harry fusionnels : ce tendre geste près du cercueil d'Elizabeth II qui risque de faire grincer des dents