Qui était Alireza Akbari, le ressortissant irano-britannique exécuté en Iran pour espionnage?

Alireza Akbari, irano-britannique, accusé par Téhéran d'espionnage a été exécuté en Iran  - KHABAR ONLINE / AFP
Alireza Akbari, irano-britannique, accusé par Téhéran d'espionnage a été exécuté en Iran - KHABAR ONLINE / AFP

Un ressortissant Irano-Britannique, Alireza Akbari, a été exécuté par pendaison après avoir été condamné à mort pour espionnage pour le compte des services de renseignements britanniques, a annoncé samedi l'agence de l'Autorité judiciaire iranienne.

Cet homme de 61 ans était un ancien haut responsable de la défense iranienne. Il avait été condamné pour "corruption sur Terre et pour atteinte à la sécurité intérieure et extérieure du pays pour avoir transmis des renseignements" au Royaume-Uni, selon le média affilié à la justice iranienne Mizan Online.

Différents postes liés à la sécurité

Alireza Akbari a travaillé comme vice-ministre iranien de la Défense de 1997 à 2005, dans le cadre de l'administration du président Mohammad Khatami. Le site d'information Sky News rapporte que c'est en 2019 qu'il a été arrêté pour espionnage pour le MI6.

Proche allié d'Ali Shamkhani - actuel secrétaire du Conseil suprême de sécurité national iranien- , il a également occupé d'aures postes de sécurité comme conseiller de la marine iranienne. Il a également mis en oeuvre la résolution 598 adoptée en 1987 du Conseil de Sécurité sur les efforts de paix entre l'Iran et l'Irak.

Son exécution est intervenue trois jours après l'annonce par la justice iranienne de la condamnation à mort de cet homme, présenté comme ayant été un "espion clé" pour le "Secret intelligence service" britannique (SIS) en raison de "l'importance de sa position". Une annonce qui avait provoqué la colère de Londres qui a demandé la non exécution de la sentence.

Article original publié sur BFMTV.com