"Ils étaient mes meilleurs amis" : un proche des victimes de l'explosion en Pologne raconte

Stanislaw Iwanejko habite à un kilomètre de Przewodow, en Pologne, où une explosion a fait au moins deux morts ce mardi. Il témoigne et dit avoir "senti tout de suite que c'était peut-être la guerre."

Une explosion a fait deux morts ce mardi dans un dépôt de céréales dans le village polonais de Przewodow, tout près de la frontière avec l'Ukraine. Un des proches des victimes, Stanislaw Iwanejko, a entendu l'importante détonation, et raconte devant les micros avoir perdu ses deux meilleurs amis.

"Je me suis mis à pleurer lorsque j'ai appris leur mort, parce que c'étaient mes meilleurs amis", témoigne Stanislaw Iwanejko à la presse. "J'ai vu ça à la télévision, alors j'ai pris mon vélo et je me suis rendu sur place", explique-t-il.

Mais cet homme a entendu l'explosion depuis chez lui: il n'habite qu'à un petit kilomètre des lieux du drame. "J'étais chez moi à la maison, et soudain, j'ai entendu un bruit très puissant. J'ai senti tout de suite que c'était peut-être la guerre. C'était très puissant, je ne sais pas combien de décibels", témoigne-t-il.

L'Otan et le Pentagone enquêtent

Mardi soir, le Pentagone disait enquêter sur des informations de presse selon lesquelles deux missiles russes auraient "frappé un lieu en Pologne ou à la frontière avec l'Ukraine."

L'Otan, de son côté, "est en train d'examiner ces informations (...) en coordination étroite avec la Pologne. Le secrétaire général de l'alliance, Jens Stoltenberg juge "important que tous les faits soient établis." Car après neuf mois de guerre en Ukraine, un missile russe tombé sur le sol européen serait un tournant majeur.

La Russie a qualifié mardi de "provocations" les informations selon lesquelles des missiles russes ont frappé la Pologne, pays voisin de l'Ukraine qui a convoqué une réunion d'urgence de son Conseil de la sécurité nationale.

"Les déclarations de médias polonais et de responsables officiels sur une prétendue chute de missiles russes près de la localité de Przewodow relève de la provocation intentionnelle dans le but de créer une escalade de la situation", a déclaré le ministère russe de la Défense sur son compte Telegram.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Ce que l'on sait du missile "de fabrication russe" qui a frappé la Pologne