Été mortel : 5 touristes meurent en l'espace de quatre jours sur une plage de Floride

Un début d'été endeuillé. En l'espace de quatre jours, entre jeudi et dimanche 23 juin, cinq personnes sont mortes sur la plage de Panama City, en Floride. Toutes ont été victimes de courants de retour (aussi appelés baïnes dans le sud-ouest de la France), ces bandes d'eau longues et étroites situées entre deux bancs de sable et qui peuvent tirer le nageur loin de la rive et l'amener en pleine mer en quelques secondes.

La première tragédie s'est produite jeudi 20 juin, selon le « New York Post ». Ryker Milton, un Américain de 19 ans, passait l'après-midi à la plage avec un ami et est allé se baigner aux alentours de 16 heures. Quelques minutes après, un courant de retour l'a pris dans ses bras et l'a emporté au large. Les secouristes sont parvenus à le récupérer et à le ramener sur le sable, où ils lui ont prodigué les premiers secours. Transporté dans un état critique à l'hôpital, il a succombé dans les heures qui ont suivi.

Double drapeaux rouges

Le second drame s'est produit le lendemain, vendredi 21 juin. Harold Denzel Hunter, 25 ans, Jemonda Ray, 24 ans, et Marius Richardson, 24 ans, sont arrivés à Panama City Beach avec leur compagne et des amis pour y passer le week-end. À peine leur sac déposé dans leur Airbnb, les trois pères de famille se sont précipités vers la plage pour une baignade qu'ils avaient présentée comme « rapide ». Mais en quelques minutes, tous les trois ont été pris dans un courant de retour.

Le bureau du shérif, les services d'urgence et la...


Lire la suite sur ParisMatch