Éruption aux Canaries : Des chiens piégés par la lave reçoivent de la nourriture par drone

·1 min de lecture

LIVRAISON - Les autorités locales se sont rendu compte de la présence des chiens début octobre et ont agi immédiatement

La situation continue de se dégrader sur l’île de La Palma (Canaries), où le volcan Cumbre Vieja est en éruption depuis le 19 septembre dernier. Les coulées de lave ont déjà détruit 1.100 bâtiments et provoqué le déplacement de 6.000 habitants.

Début octobre, les autorités locales se sont rendu compte que plusieurs chiens avaient été piégés par la lave. Enfermés dans leur chenil, les animaux sont coincés sans eau ni nourriture dans le secteur de Todoque, à l’ouest de l’île, rapporte Newsweek. Pour ne pas les laisser mourir, les responsables de l’île ont décidé d’agir.

De la nourriture choisie par des vétérinaires

Depuis quelques jours, les chiens sont ainsi nourris par drone. Grâce à l’aide de deux entreprises locales, les canidés amaigris et affaiblis reçoivent de la nourriture par les airs, comme on le voit sur des images relayées sur les réseaux sociaux. Les températures liées aux coulées de lave empêchent pour l’instant toute tentative de sauvetage.

Ce mardi, les autorités ont remercié les deux entreprises pour leur « travail désintéressé afin de garantir le bien-être de ces animaux ». Elles ont précisé avoir demandé conseil à des vétérinaires pour choisir la nourriture la plus appropriée au vu de la situation des chiens. Les entreprises ont précisé qu’elles cont(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Éruption aux Canaries : L’Espagne débloque 10,5 millions d’euros d’aides pour les victimes
Nicaragua : Un séisme de magnitude 6,5 au large du pays, pas de risque de tsunami
Canaries : Sept vols intérieurs annulés vendredi après l’éruption volcanique

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles