Pour Éric Zemmour, "Emmanuel Macron veut dissoudre la France dans l'Europe et l'Afrique"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Il se pose en challenger. Crédité de 17% d'intentions de vote selon un sondage Harris Interactive publié mercredi, Éric Zemmour s'attaque à Emmanuel Macron. Invité de Punchline, l'écrivain, qui n'est toujours pas officiellement candidat à la présidentielle de 2022, serait donc qualifié pour le second tour de la présidentielle. Fort de cette popularité croissante, le polémiste en profite donc pour s'attaquer directement à celui qui serait, théoriquement, son adversaire. "Emmanuel Macron veut dissoudre la France dans l'Europe et l'Afrique, moi je ne veux pas", a-t-il notamment lâché.

"Fermer les frontières si nécessaire"

"On n'a pas la même vision de la France, de la modernité, de l'histoire de France même. Emmanuel Macron, c'est l'homme de la mondialisation heureuse, il pense qu'il ne faut jamais fermer les frontières, qu'il n'y a pas de problème d'immigration, il a dit pendant sa campagne qu'il n'y a pas de culture française, que la France doit déconstruire son histoire…" a-t-il énuméré. Une vision du monde qui tranche radicalement avec celle d'Éric Zemmour qui souhaite "fermer les frontières si nécessaire". "Je veux arrêter les flux migratoires, je ne veux plus de 275.000 entrées légales par an sur le territoire, et 400.000 en tout avec le droit d'asile. Oui, je veux arrêter ça, surtout venant d'une civilisation très éloignée de la nôtre."

La "chimère" de "l'autonomie de la stratégie européenne"

Continuant sur le même ton, Éric Zemmour estime ensuite qu'Emmanuel Macron "pours...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles