Éric Zemmour «condamne toutes les violences» mais fustige la «provocation» de SOS Racisme

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Eric Zemmour a condamné ce mardi "toutes les violences" qui ont perturbé son premier meeting dimanche à Villepinte, tout en qualifiant les militants de SOS Racisme agressés de "provocateurs" et "chiens truffiers des subventions". "Je condamne évidemment toutes les violences" mais "il y a des gens qui viennent pour faire de la provocation. Ils savent très bien qu'ils vont énerver les gens qui sont là, et ils le font pour ça. Pour que les médias disent 'ouh là là ils sont méchants, les autres sont violents'", a affirmé sur BFMTV et RMC le candidat d'extrême droite à la présidentielle.

 

LIRE AUSSI - Meeting d'Eric Zemmour : les militants conquis

"Ils n'avaient rien à faire là", a-t-il ajouté en qualifiant les militants de SOS Racisme de "chiens truffiers des subventions" et en demandant aux médias "d'arrêter d'être les relais complaisants de ces provocateurs". Le premier meeting de campagne d'Eric Zemmour a été marqué par plusieurs incidents dont une agression de militants de SOS qui menaient une action se voulant "non violente", en dévoilant des tee-shirts pour dire "non au racisme".

Une enquête ouverte 

"Il y avait des membres des Zouaves Paris ou d'anciens proches de ce groupe (de l'ultradroite, NDLR) parmi les agresseurs", a affirmé lundi le président de SOS Racisme Dominique Sopo, alors qu'une cinquantaine de personnes identifiées par les forces de l'ordre comme appartenant aux Zouaves sont sortis du meeting en scandant : "on est chez nous". 

Ces incidents ainsi que l'...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles