Éric Coquerel élu président de la Commission des Finances de l'Assemblée nationale

Éric Coquerel député LFI était le candidat de la NUPES, face à Jean-Philippe Tanguy pour le RN et Véronique Louwagie pour Les Républicains.

POLITIQUE - L’un des postes les plus convoités de l’Assemblée nationale est pourvu. Ce jeudi 30 juin, Éric Coquerel, député LFI de Seine-Saint-Denis devient le nouveau président de la Commission des Finances, succédant à l’ex-LR désormais soutien d’Emmanuel Macron Éric Woerth.

Quatre candidats, issus des rangs du RN, de LFI, de LR et du groupe Libertés, indépendants, Outre-mer et Territoire (LIOT) étaient en concurrence pour ce poste dévolu à l’opposition. Ils ont été départagé à huis clos et bulletins secrets par les 70 membres de la commission composée de 11 élus venus du Rassemblement national, 20 de la NUPES, 2 du groupe Libertés, indépendants, Outre-mer et Territoire (LIOT) et 8 Les Républicains.

Les 32 membres de la majorité Ensemble n’ont pas pris part au vote, comme le veut la tradition.

Il a fallu trois tours à Éric Coquerel pour être élu, à la majorité relative.

Au premier puis au deuxième tour, le député LFI est arrivé en tête avec 20 suffrages exprimés, mais sans atteindre la majorité fixée à 22. Le candidat du RN a reçu le soutien de l’ensemble des députés de son groupe, tout comme celle de LR et Charles de Courson pour LIOT.

Plusieurs suspensions de séances ont ensuite été demandées par Les Républicains, le Rassemblement national, et LIOT avant le troisième tour. Charles de Courson a ensuite retiré sa candidature.

Ce scrutin met fin à un suspense lancé dès le second tour des législatives. La commission des Finances fait partie des commissions permanentes de l’Assemblée et compte parmi ses attributions l’examen et le contrôle du budget annuel de l’État, entre autres pouvoirs.

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

VIDÉO - Éric Coquerel: "On va essayer de redonner à l'Assemblée nationale son rôle central dans la vie politique française"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles