Éric Ciotti supprimerait 250.000 postes d'agents publics s'il était élu Président

·1 min de lecture

À droite, les candidats avancent leur proposition en matière de réduction de la dépense publique. Si Valérie Pécresse a annoncé lundi vouloir supprimer 150.000 postes d'agents publics en cas de candidature victorieuse à l'Élysée, son rival Éric Ciotti ambitionne de réduire de 250.000 le nombre d'agents publics. "Nous avons un million d’agents publics de plus qu’en Allemagne et je n’ai pas l’impression que leur service soit défaillant", a-t-il justifié, dénonçant un "pays quasi-nationalisé". "Plus on a de fonctionnaires, moins on a un service public qui répond aux attentes des Français."

>> Plus d'infos à suivre


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles