Publicité

Éric Ciotti réclame la suppression du droit du sol partout en France

Depuis vingt-et-un jours, Mayotte vit au rythme des blocages et des protestations pour dénoncer l’insécurité et la crise migratoire. Dimanche matin, Gérald Darmanin s’est rendu sur l’archipel, accompagné de Marie Guévenoux, ministre des Outre-mer. Le ministre de l’Intérieur a annoncé que l’exécutif mettrait fin au droit du sol dans le département le plus pauvre de France. « Il ne sera plus possible de devenir français si on n'est pas soi-même enfant de parent français », a-t-il déclaré.

À lire aussi Mayotte : après les annonces de Gérald Darmanin, la levée des barrages annoncée

Les politiques n’ont pas tardé à réagir, à l’image d’Éric Ciotti. Sur X, le président du parti Les Républicains a déploré la mesure annoncée : « Ce qui se passe à Mayotte risque de toucher demain la France métropolitaine ». Pour le député des Alpes-Maritimes, « partout sur le territoire national, nous devons supprimer le droit du sol ! » Dans une autre publication, il pointe du doigt les décisions prises par le gouvernement depuis 2017, et l'arrivée d'Emmanuel Macron au Palais de l'Élysée.

Député et porte-parole du Rassemblement national, Sébastien Chenu a salué l’an...


Lire la suite sur LeJDD