Éric Ciotti : cette petite phrase sur Marine Le Pen qui lui revient en pleine face trois ans après

Un séisme au sein du parti Les Républicains. Mardi 11 juin 2024, alors que de nombreux cadres du parti s'étaient opposés à une possible alliance avec le Rassemblement national, Éric Ciotti a signé le contraire. Sur TF1, il a déclaré que la droite a "besoin d'une alliance" avec le parti arrivé en tête des élections législatives dans la perspective des élections législatives. Un rapprochement avec Marine Le Pen qui surprend alors que le président des Républicains avait toujours tenu des propos très durs à l'encontre du parti aujourd'hui présidé par Jordan Bardella. Par exemple, en octobre 2021, alors qu'il était candidat à la primaire interne des Républicains en vue de l'élection présidentielle de 2022, il ne s'était pas montré tendre avec le RN.

Éric Ciotti estimait que le RN était l'ennemi de son parti

"Le Front national, le Rassemblement national, est historiquement l'adversaire voire l'ennemi de la famille gaulliste, pour des raisons historiques qui plongent leurs racines très loin d'ailleurs", avait-il déclaré avant d'ajouter : "J'ai gagné huit élections au suffrage universel direct, trois fois député, cinq fois conseiller départemental, j'ai toujours eu comme adversaire le Rassemblement national". Finalement, moins de trois ans plus tard, Éric Ciotti estime qu'il n'est plus un problème de s'allier avec le parti qu'il estimait être l'ennemi des Républicains. "Il y aura un accord entre le Rassemblement national et Les Républicains" (...)

Lire la suite sur Closer

Astrologie 2024 : ce signe qui va avoir la chance de son côté en amour ce 13 juin
Affaire Emile : les causes de sa mort déjà connues ? Un militaire prend la parole
Est-ce que les tomates sont keto ?
"Cela aurait pu être fatal" : ce médicament très puissant avec lequel Céline Dion a joué avec le feu sans même le savoir
Neuilly-sur-Seine : ils dorment tranquillement sans se douter qu’ils sont passés à côté d’une catastrophe