Éric Bellion, la force du collectif

Loïc Venance / AFP

Éric Bellion, skipper de CommeUnSeulHomme powered by Altavia, prendra le départ de la Vendée Arctique Les Sables, la première course qualificative du Vendée Globe, dimanche 12 juin. L’occasion pour lui de mieux se connaître et de se tester. Portrait.

Rien ne prédestinait Éric Bellion, né à Versailles, à conquérir les mers du globe. Pour les vacances, ni stages en Optimist ni virements de bords le long des côtes bretonnes. La famille préfère les balades en camping-car. C’est donc loin des embruns qu’il découvre l’univers de la voile, le nez plongé dans les livres, dénichés chez son libraire de la rue de Montreuil. «Il ne savait plus quoi me donner, s’amuse-t-il. À tel point qu’il a réussi à me faire lire "Le Capitaine Fracasse" ou encore "Le Silence de la mer", qui n’avaient pourtant aucun lien avec le monde maritime.»

Adolescent, un de ses amis de lycée lui propose de venir s’essayer sur le bateau de son père à Granville, en Normandie. Un coup du sort qui permet à ce néophyte de transformer ses pérégrinations imaginaires en de réelles aventures. Le baccalauréat en poche, Éric s’inscrit dans une école de commerce : «Pour faire plaisir à mes parents», explique-t-il. Durant ses études, il rencontre Brice et Hervé. Les trois camarades, bercés par les mêmes lectures, se prennent à rêver d’un tour du monde à la voile. Ils refusent cet avenir tout tracé et préfèrent s’embarquer vers l’inconnu. À eux la conquête de tous les océans du monde. «Nous sommes partis trois ans sur un bateau pourri, en mode clodo, mais clodo de luxe avec la carte bleue dans la poche et l’assurance rapatriement. Le petit Versaillais que j’étais s’est pris une claque en pleine figure. J’ai rencontré des gens fabuleux.»

"Tirer de la performance à partir de la différence"

(...)
Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles