Épreuves du nouveau bac: des établissements perturbés dans l'Ouest et en Seine-Saint-Denis

1 / 2

Épreuves du nouveau bac: des établissements perturbés dans l'Ouest et en Seine-Saint-Denis

Plusieurs épreuves de contrôle continu du nouveau baccalauréat ont été perturbées  ce mercredi dans des lycées de l'Ouest et de Seine-Saint-Denis, selon des sources concordantes. Des incidents qui se répètent depuis dix jours dans le pays alors que les épreuves d'histoire-géo, de langues vivantes - et de mathématiques pour la voie technologique - ont donné le coup d'envoi de ce bac nouvelle formule et vont s'échelonner jusqu'en mars pour les élèves de Première. 

Condamnation "ferme"

A Rennes, "une centaine d'élèves ont perturbé les épreuves en retirant tables et chaises des salles de composition et en bloquant les accès aux couloirs", a expliqué Philippe Debray, proviseur du lycée de Bréquigny, dans une lettre aux parents publiée sur le site de l'établissement. 

"Nous condamnons avec fermeté ce type d'agissement qui interdit aux lycéens de passer les épreuves du baccalauréat que nous avions préparées", a-t-il ajouté, précisant que les épreuves seraient reportées au 5 février.

Pour le rectorat de l'académie de Rennes, "des mesures appropriées pour reconvoquer les épreuves quand elles ont été perturbées" ont concerné depuis lundi trois établissements sur 90. "C'est toujours très regrettable quand les personnels sont bousculés et ne peuvent pas tenir ce qui est préparé de longue haleine", a déclaré Stéphane Caron, directeur de cabinet du recteur de l'académie. "C'est déplorable: on a des adultes qui viennent...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi