Épisode de gel : Jean Castex promet "des enveloppes exceptionnelles"

Source AFP
·1 min de lecture
Le Premier ministre, Jean Castex, accompagné du ministre de l'Action et des Comptes publics, Olivier Dussopt, et du ministre de l'Agriculture, Julien Denormandie, lors d'un déplacement à Colombier-le-Cardinal, le samedi 10 avril 2021.

Du nord au sud de la France, dix des treize régions métropolitaines ont été victimes d'un des pires épisodes de gel des dernières décennies.

Cette semaine, un épisode de gel s'est abattu sur de nombreuses régions de France, entraînant des dégâts considérables sur les cultures, notamment des vignobles. En tout, dix des treize régions ont été touchées, soit plusieurs milliers d'hectares sur l'ensemble de l'Hexagone. En déplacement dans une exploitation de l'Ardèche, Jean Castex a promis, samedi 10 avril 2021, des enveloppes « exceptionnelles » pour soutenir les agriculteurs face à cet épisode de gel. Première étape : le Premier ministre a annoncé le déplafonnement dans l'immédiat du régime d'indemnisation des calamités agricoles. Le gouvernement compte également « utiliser tous les moyens dont [nous] disposons en pareille circonstance, notamment par rapport aux charges », et va « réunir les banquiers, les assureurs et l'ensemble des acteurs qui vont pouvoir être mobilisés » pour répondre à cette crise.

Cet épisode de gel, qui a couvert une large partie de la France cette semaine, s'annonce comme l'un des pires des dernières décennies. De nombreuses cultures, vignes et vergers en particulier, ont été frappées du nord au sud du pays. Le régime des calamités agricoles, déclenché vendredi par le gouvernement, indemnise les pertes de récolte et les pertes de fonds causées par des variations anormales d'intensité d'un agent naturel climatique (sécheresse, inondation, gel?). Le Fonds des calamités agricoles est alimenté par une taxe de 5,5 % sur les assurances obligatoires.

Lire la suite

Ce contenu pourrait également vous intéresser :