ÉPISODE 3 - Parc d'attractions de Fraispertuis : à la rencontre de Théo, conducteur de manège

Le Golden Driller est l'une des plus grosses attractions du parc d'attractions de Fraispertuis , dans les Vosges. Et si les visiteurs, environ 4.000 chaque jour peuvent en profiter, c'est notamment grâce à Théo, le conducteur de manège. "J'ai la charge de toutes les attractions à sensations", précise-t-il d'abord à Europe 1, depuis le poste de commandement du manège. "C'est une grande tour de 66 mètres de haut. On est monté lentement pendant une vingtaine de secondes à peu près. Arrivé au sommet, on reste deux-trois secondes, et ensuite on est largué", explique-t-il, sous les cris des participants.

>> LIRE AUSSIÉPISODE 2 - Parc d'attractions de Fraispertuis : à la rencontre de Beiza, chargée d'accueil

Un conducteur... qui n'est jamais monté à bord

"C'est une descente à 90 km/h", poursuit le machiniste, qui souligne qu'il n'est jamais monté à bord de cette attraction. "Tout d'abord, j'ai le vertige", évoque Théo, "deuxièmement, je suis cardiaque. Je préfère éviter les risques !", sourit-il, alors que deux enfants de 9 et 11 ans s'apprêtent à monter dans le manège.

Serait-ce donc un plaisir "sadique" d'envoyer les gens dans une attraction à sensations, sans l'avoir faite soi-même ? "Non", répond le machiniste, "il y a des collégiens qui descendent, ils sont contents, ils rigolent, ils survivent ! Ça fait plaisir. Je sais qu'en tant que visiteur, quand j'étais plus jeune, j'avais beaucoup apprécié le parc. Je me suis dit pourquoi pas permettre aux autres de s'amuser co...


Lire la suite sur Europe1