Les épinards réduiraient le développement des polypes intestinaux et le risque de cancer colorectal

·2 min de lecture

Le cancer colorectal, cancer du gros intestin, représente la 2e cause de décès par cancer en France, d'après Santé publique France. Il peut se développer à partir de polypes intestinaux (5 à 10 % des polypes se transforment en cancer). Les pouvoirs publics encouragent à une surveillance accrue en invitant les personnes de plus de 50 ans à un dépistage systématique. Cette conduite est d’autant plus importante chez les personnes ayant des antécédents familiaux. Il existe, en effet, une pathologie héréditaire, appelée polypose adénomateuse familiale se traduisant par la multiplication de nombreuses excroissances dans le gros intestin pouvant devenir cancéreuses.

Les épinards : des bienfaits sur l’organisme et des propriétés anticancéreuses

De nombreuses études (de l'Institut national du cancer notamment) ont mis en évidence qu’une alimentation d’origine végétale riche en fibres peut réduire le risque de développement d’un cancer. D’autre part, les épinards procurent un grand nombre de bienfaits sur l’organisme car ils sont riches en vitamine K1 (protection contre l’hypertrophie ventriculaire), en glutathion (contre le stress oxydatif), en folates (diminution des risques de plaques d’athérome). Dans une étude précédente, les chercheurs de l’université de l’Oregon (États-Unis) avaient déjà démontré l’effet chimio préventif des épinards alimentaires sur le développement du cancer du côlon induit chez des rats.

Les différents rôles du microbiote intestinal. © Salsero35, Wikimedia Commons, CC by-sa 4.0
Les différents rôles du microbiote intestinal. © Salsero35, Wikimedia Commons, CC by-sa 4.0

Les propriétés anticancéreuses des épinards décrites grâce à une approche multi-omique

En s’appuyant sur les biotechnologies à haut débit et les avancées en science de l’information, les sciences « omiques » à la différence de la biologie traditionnelle s’attachent à traiter des processus biologiques se déroulant à différentes échelles de la cellule. L’ensemble des données cellulaires sont analysées en considérant différents systèmes tels que le génome, le microbiome (ensemble...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles