"Épidémiologiquement, il ne sert strictement à rien" : Jean Quatremer fustige le pass sanitaire

·1 min de lecture

Pas convaincu de son utilité épidémiologique, et effrayé de son effet sur les libertés publiques. Jean Quatremer a vivement tancé l'utilisation du pass sanitaire, alors qu'il était présent sur le plateau de 24hPujadas sur LCI, ce vendredi 8 octobre. Le journaliste, correspondant à Bruxelles pour Libération depuis des années a non seulement attaqué l'inutilité épidémiologique d'un tel dispositif, mais s'est surtout inquiété de ce qu'il pouvait signifier en termes de liberté publique. "Ça fait plaisir de voir qu'il y a encore des médecins qui réfléchissent en termes démocratiques, en termes d'état de droit, en termes de libertés publiques..."

Et quand les autres personnes présentes sur le plateau lui opposent que les libertés publiques ne sont pas le domaine des médecins, le spécialiste de l'Union Européenne argumente : "Ce n'est pas ce qu'on leur demande, mais c'est ce qu'ils ont fait depuis deux ans. Puisqu'à partir du moment où ils recommandent le confinement, ils mettent en cause ma liberté publique, ils réduisent les libertés publiques. Ils ont proposé des politiques sanitaires, et ces politiques sanitaires ont un effet sur l'état de droit et sur les libertés publiques. À partir de là, on peut s'interroger effectivement sur la légitimité des politiques qu'ils recommandent. "

Derrière la place des médecins prise dans la gestion de la pandémie, c'est surtout celle laissée par le personnel politique que remet en question le journaliste : "Que le politique ne se pose pas la question (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Michael Jones viré de boîte de nuit à cause de Carla Bruni : cette anecdote cocasse
Vanille, la fille de Julien Clerc, très autonome : son père "pas du genre à activer ses réseaux"
Danse avec les stars : Michou, mais comment s'appelle-t-il vraiment ?
Danse avec les stars : Chris Marques s'exprime sur le départ de Jean-Marc Généreux
Delphine Jubillar bientôt retrouvée ? Enfin un indice sur le lieu où elle serait enterrée

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles