Épidémies de grippe, bronchiolite et Covid : plan blanc dans 10 hôpitaux et cliniques de Savoie et de l'Ain

© UGO AMEZ/SIPA

Le centre hospitalier Albertville-Moûtiers, celui de Saint-Pierre-d'Albigny, de Bourg-Saint-Maurice, de la vallée de la Maurienne, de Chambéry, le centre hospitalier spécialisé de la Savoie, l'hôpital privé Médipôle de Savoie, la clinique Herbert d'Aix-les-Bains, celle du Sermay à Challes-les-Eaux, et le centre hospitalier du Bugey Sud (Ain), le seul des dix établissements à ne pas être situé en Savoie, ont annoncé dans un communiqué commun le déclenchement du « plan blanc  ». Cette décision a été motivée par la triple épidémie (bronchiolite , Covid, grippe) qui frappe actuellement l'Hexagone et entraîne « une forte tension sur les lits et les ressources humaines, majorée cette semaine par une moindre disponibilité de la médecine de ville ».

« Depuis une dizaine de jours, les hôpitaux du territoire Savoie-Belley font face à une importante tension, touchant notamment les services d’urgence », expliquent les dix hôpitaux et cliniques, qui dénoncent « des temps d’attente importants aux urgences, parfois supérieurs à 10 heures, et des difficultés pour hospitaliser les patients en médecine ».

Lire aussi - Le gouvernement va lancer « un plan blanc numérique » pour préparer les hôpitaux aux cyberattaques

Absorber l'afflux et libérer des lits

En conséquence, ils ont été « contraints » de mettre en place « le plan blanc territorial ». Comment ce dispositif modifie-t-il le fonctionnement des hôpitaux et des cliniques ? Ces derniers vont déprogrammer « partiellement, de façon ajustée et...


Lire la suite sur LeJDD