Épidémie de grippe : pourquoi est-elle aussi forte cette année ?

Malgré une baisse des cas de Covid-19 et de bronchiolite, les cas de grippe augmentent fortement sur l’ensemble du territoire, a noté ce 28 décembre François Braun, le ministre de la Santé. "Nous arrivons à une phase un petit peu plus calme en ce qui concerne le Covid et la bronchiolite, a-t-il déclaré sur BFM TV, lors de sa visite au centre-hospitalier d’Annecy (Haute-Savoie). Par contre, pour la grippe [...] il y a une explosion des cas avec notamment des cas graves qui font que les services de réanimation d'une façon globale sont saturés."

Selon les derniers chiffres de Santé publique France du 28 décembre, le taux de consultations pour syndrome grippal a augmenté de 29% par rapport à la semaine précédente. Le nombre de passages aux urgences pour syndrome grippal a grimpé de 52%, et le nombre d’hospitalisations de 75%.

Pourquoi alors qu’elle était silencieuse en 2020 et en 2021, la grippe revient-elle en force en cette fin d’année ? Interviewé par Ouest France, le Dr Benjamin Davido, infectiologue à l’hôpital Raymond-Poincaré de Garches (Hauts-de-Seine), explique que “c’est le virus H3N2 qui est le plus majoritaire en France” pour cette saison 2022-2023. D’habitude, l’épidémie se manifeste début janvier. Cette année, elle est “particulièrement précoce”, arrivant avec un mois d’avance.

La cause ? L’abandon des gestes barrières appliqués depuis 2020 en raison de la pandémie de Covid-19. Le masque par exemple. Obligatoire dans les transports en commun jusqu’en mai 2022, il n'est (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

C'est quoi le snus, ce tabac à sucer illégal qui séduit les plus jeunes ?
Génotype : voici pourquoi vous devez réaliser le test de compatibilité avant de faire des enfants
Retrouver l'odorat : où en est la recherche médicale ?
Nouveauté : Grand Bien Vous Fasse n°4 : "Jouir des Plaisirs de la Vie"
Quelles boissons aident à arrêter de fumer ?