Une épidémie de choléra menace-t-elle Saint-Martin et Saint-Barth'?

1 / 2

Une épidémie de choléra menace-t-elle Saint-Martin et Saint-Barth'?

La situation chaotique laissée par l'ouragan Irma place les habitants de Saint-Martin et de Saint-Barthélémy dans une grande précarité, à  laquelle s'ajoute un risque d'épidémies élevé.

Typhoïde, choléra, leptospirose. Ces maladies dites vectorielles n'ont heureusement pas encore été détectées à Saint-Martin ni à Saint-Barthélémy, frappées de plein fouet par l'ouragan Irma, mais leurs noms sont évoqués.

Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, n'a pas caché son inquiétude, mardi soir à l'hôpital de Marigot (Saint-Martin), de voir des épidémies s'ajouter aux difficultés des habitants exposés à la destruction et aux pillages. "Je suis inquiète quand je vois l'état de l'île", a confié Agnès Buzyn au Parisien, accompagnant le Président Macron. "J'ai vu des enfants qui vomissaient depuis trois jours". La ministre s'est en revanche voulue plus rassurante, ce mercredi après-midi sur notre antenne.

"Si la population boit de l'eau potable qui est maintenant distribuée en quantité suffisante, il n'y a pas de risques sanitaires. Mais l'urgence est de nettoyer l'île", a déclaré Agnès Buzyn.

La ministre a également rappelé l'importance pour la population de "suivre les consignes", "de ne pas toucher les déchets" et "en cas de fièvre de consulter les médecins libéraux qui rouvrent leurs cabinets".

Si la crainte d'une épidémie semble s'éloigner quelque peu, "le risque zéro" n'existe pas, rappelle Guillaume Constantin, chargé de recherches à l'Institut de Recherche pour le développement (IRD), actuellement au Sénégal.

Le choléra se soigne bien, mais il faut...Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages