Épargne : 160 milliards d'euros dorment sur les comptes des Français

Depuis le début de la crise sanitaire, les Français auraient accumulé 160 milliards d'euros de surplus d'épargne. "J'ai épargné sur les loisirs bien sûr, l'essence pour s'évader ça fait bien dans les 200, 300 euros par mois", confie une riveraine à France Télévisions. "Dans les plaisirs habituels, les restaurants, les voyages", témoigne un passant. Une épargne qui s'est faite par souci de sécurité, interprète Elsa Godart, psychanalyste et philosophe : "Si j'épargne, si j'économise, ça veut dire que je fais le parti d'être encore vivant pour pouvoir dépenser cet argent et c'est terriblement rassurant." La consommation représente 50% du PIB français En sortie de crise, cet argent sera-t-il dépensé ? La consommation est un pilier de l'économie française : 50% du PIB. Selon une étude OFCE, si les Français dépensent 20% de leur épargne, la croissance atteindrait 6% en 2022. À condition, explique Éric Heyer, économiste à l'OFCE, "que tout se lève, la crise sanitaire serait derrière nous fin 2022 et qu'à l'été 2022, les voyages internationaux seraient redevenus normaux".