Épargné jusqu'à présent, le Japon touché par une vague de Covid-19 sans précédent

© Nanako Sudo/AP/SIPA

Deux ans après le début de la crise sanitaire, le Japon est confronté à sa pire vague épidémique. Pas moins de 2000 000 cas positifs sont recensés en moyenne quotidiennement dans ce pays de 126 millions d'habitants. En tout, plus de 32 000 décès ont été recensés depuis mars 2020. En moyenne, plus de 100 décès sont rapportés chaque jour. Si les chiffres inquiètent, la proportion aussi, puisque le Japon est le pays  du monde qui est le plus touché à l’heure actuelle.

Lire aussi - Covid-19 : au Japon, les autorités utilisent le "name and shame" contre les mauvais élèves de la quarantaine

En outre, cette tendance n’est pas près de s’arrêter puisque le pic de cette septième vague nippone n’est pas attendu avant au moins le 6 août, sans compter la période du Bon, qui voit de nombreux Japonais retourner en famille pour leurs vacances d’été. « Si la tendance ne s’inverse pas dans les deux semaines, les hôpitaux seront débordés et les activités économiques perturbées. Il faudra se résoudre à de sévères restrictions de déplacements », mettait en garde Kazuhiro Tateda, professeur à l’université de Toho sur la chaîne NHK, et cité par Le Monde .

Peu de dose de rappel chez les jeunes

Aujourd’hui, les hôpitaux souffrent déjà de l’afflux de malades alors qu’ils sont déjà remplis de patients victimes de coups de chaleur. Dans 20 des 47 départements du pays, plus de la moitié des lits sont déjà occupés. Un chiffre qui atteint même plus de 80% dans le sud du pays. Face à une telle situation, l...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles