Les éoliennes en mer, innovation ou menace ?

© Getty Images

Dans son rapport “Futurs énergétiques 2050” commandé par le gouvernement, le Réseau de Transport de l’Électricité évoquait plusieurs scénarios pour atteindre la neutralité carbone. Le rapport encourage le développement des éoliennes terrestres, mais aussi maritimes. La France compte bien développer ses projets de parcs éoliens maritimes. “L’éolien en mer est une énergie renouvelable qui doit permettre à la France d’atteindre ses objectifs en matière de transition écologique, notamment en produisant 40% d’électricité d’origine renouvelable d’ici 2030.”, est-il écrit sur le site gouvernemental consacré à la question.

Pour lutter contre le réchauffement climatique, le gouvernement français a commandé un rapport très attendu au Réseau de Transport de l’Électricité, publié ce lundi 25 octobre après deux ans de travaux. Les enjeux principaux sont d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. Pour ce faire, le RTE a imaginé six scénarios, dans lesquels le développement des énergies éoliennes est omniprésent. “Atteindre la neutralité carbone en 2050 est impossible sans un développement significatif des énergies renouvelables”, indique le rapport, intitulé Futurs énergétiques 2050. Il précise ainsi que “quelle que soit la décision sur la relance d’un programme nucléaire, le système électrique de l’avenir reposera en grande partie sur les énergies renouvelables variables. Il devra gérer des cycles réguliers jours/nuits (pour le solaire) mais également des variations de production éolienne (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les fleurs s'assombrissent avec le réchauffement climatique !
Biodynamie : l'agriculture selon les cycles lunaires, vraiment ?
5 solutions naturelles pour préserver les ressources en eau
Pourquoi les feuilles changent-elles de couleur et tombent-elles en automne ?
Les techniques pour être le plus rapide sur l’eau