Éoliennes à Dunkerque : fin de la limite des 40 km pour leur implantation, les riverains le regrettent

46 éoliennes de 300 mètres de haut, la taille de la Tour Eiffel, situées à 11 km des côtes de Dunkerque. Les Assises de l'économie de la mer débutent ce mardi et aborderont probablement la question de la suppression de la limite des 40 km pour l'implantation des éoliennes . Pour Christophe et François, deux riverains, les implanter aussi près de leur ville est un véritable gâchis. "Ça va démolir carrément le panorama et l'horizon. Pour moi c'est une aberration. Les éoliennes, nous n'en voulons pas."

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

"On attendait une réaction du Sénat"

La décision du Sénat d'abandonner la limite de 40 km déçoit l'association Vent Debout opposée à ce parc éolien . "On attendait de la part du Sénat, une réaction, une protection des habitants sur les territoires car ce projet a des impacts négatifs non négligeables et notamment pour la nature", explique Florent Caulier, le président. Ce site éolien devrait être construit dans une zone protégée Natura2000. Pour le maire de Dunkerque, Patrice Vergriete, il a fallu faire un choix: "J'entends souvent parfois dire 'Ah oui mais on les verra ces éoliennes'. Oui, c'est vrai on les verra mais il n'y a pas que ça qui changera."

Sans l'éolien, comment supprimer l'énergie fossile en 2050 ?

"Avec la crise climatique, il y aura d'autres changements à venir. Sans l'énergie éolienne, moi je ne sais pas comment on arrivera en 2050 à supprimer l'énergie fossile et retrouver la neutralité carbone. Regardo...


Lire la suite sur Europe1