Un énorme excès de vitesse coûte l'emploi d'un chauffeur routier !

Le week-end dernier, les gendarmes du peloton motorisé de Maresché étaient en opération de contrôle de vitesse sur une route départementale traversant la commune de Saint-Paterne, près d'Alençon. Ils ont flashé un conducteur à 183 km/h, alors que la vitesse maximale autorisée était de 90 km/h.

Un chauffeur routier flashé à 183 km/h au lieu de 90

Ce jeune homme de 23 ans, chauffeur routier de profession, roulait donc à 93 km/h au-dessus de la limite autorisée avec sa BMW. Ce qui constitue un grave excès de vitesse.

Face à cette infraction, les gendarmes n'ont pas hésité à saisir le permis de conduire du chauffard ainsi que son véhicule allemand, qui a été envoyé à la fourrière. En plus de la perte immédiate de 6 points sur son permis de conduire, le conducteur risque une lourde amende. Cependant, ce n'est pas le pire scénario pour lui. Il est désormais sous le coup d'une procédure judiciaire qui pourrait aboutir à une suspension de son permis de conduire pendant plusieurs mois.

Pour un chauffeur routier, perdre son permis de conduire...Lire la suite sur Autoplus