Les énergies renouvelables pourraient réduire de 80% l'impact de la pollution de l'air sur la santé, selon une étude

franceinfo avec AFP

Des énergies propres et bénéfiques pour notre santé. La transition vers les énergies renouvelables pourrait réduire jusqu'à 80% les impacts de la pollution de l'air sur la santé d'ici 2050, selon une étude publiée mardi 19 novembre.

Une équipe du Postdam Institute for Climate Impact Research (PIK), en Allemagne, a utilisé des modèles d'efficacité énergétique pour évaluer trois scénarios de décarbonation du secteur énergétique d'ici le milieu du siècle. Dans une étude publiée dans la revue Nature Communications, ils combinent ces calculs avec des index de santé humaine et des analyses des niveaux d'émissions tout au long du cycle de vie d'un équipement énergétique.

Selon eux, un scénario dans lequel la majorité de l'énergie est produite par le solaire et l'éolien pourrait réduire les effets sanitaires de la production électrique de 80% par rapport aux systèmes économiques actuels.

Le principal gagnant de la décarbonation est la santé.

Gunnar Luderer, principal auteur de l'étude

à l'AFP


L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) estime que 4,2 millions de personnes meurent prématurément chaque année du fait de la pollution de l'air, causée principalement par l'utilisation des combustibles fossiles. D'après les modèles du PIK, ce chiffre pourrait atteindre 6 millions d'ici 2050 si rien n'est fait pour changer les choses. Mais si les énergies renouvelables deviennent majoritaires dans les trois (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi