Énergie : les prix de l'électricité en France et en Allemagne ont décuplé en un an

© THOMAS SAMSON / AFP

Dans une semaine folle pour les cours de l'énergie en Europe, les prix de gros de l'électricité pour 2023 en Allemagne  et en France ont battu vendredi de nouveaux records, illustrant les risques de pénurie qui menacent l'Europe et son économie l'hiver prochain. Les prix français ont allègrement dépassé 1.000 euros le mégawattheure (MWh) vendredi, tandis que l'électricité allemande s'échangeait au-dessus de 850 euros. Il y a un an, les prix dans ces deux pays étaient seulement d'environ 85 euros/MWh. Illustrant la flambée extrêmement brutale de cette semaine, l'électricité française avait clôturé à 720 euros la semaine dernière, et l'allemande à 573 euros.

Seuls 24 des 56 réacteurs nucléaires d'EDF fonctionnent

Au-delà de ces deux pays, toute l'Europe est frappée. Le Premier ministre tchèque, dont le pays assure la présidence de l'Union européenne, a annoncé vendredi que son pays convoquerait une réunion d'urgence. Plusieurs causes sont à l'origine de l'explosion des cours, à commencer par le tarissement des flux de gaz russe vers l'Europe depuis le début de la guerre en Ukraine : nombre de centrales thermiques utilisent du gaz pour générer de l'électricité. Le gaz se faisant plus rare, son prix est également à des niveaux records.

En France, seuls 24 des 56 réacteurs nucléaires d'EDF fonctionnent en ce moment, notamment en raison d'un problème de corrosion , ce qui réduit la production électrique française à un niveau historiquement bas, et fait mécaniquement augmenter le...


Lire la suite sur Europe1