Énergie, pouvoir d’achat, réformes : le renseignement craint une « mobilisation citoyenne d’ampleur »

© Philemon Henry/Sipa

Les autorités françaises sont préoccupées par le climat social tendu. Une note du renseignement territorial datant du 6 janvier qu’a pu consulter BFMTV , révèle les craintes des policiers. Dans ce document, ils affirment en effet que les nombreuses revendications des Français, accablés par l’inflation, la flambée des prix de l’énergie et la politique du gouvernement, pourrait mener à la « colère du corps social, qui pourrait se mobiliser largement dans le prolongement des annonces du gouvernement ». Ce mardi, la Première ministre Élisabeth Borne doit présenter la très critiquée réforme des retraites .

« L'année 2023 s'annonce difficile »

Ce qui pourrait mener à une vive contestation au Parlement et dans les rues . Le renseignement a alors alerté dans sa note relayée par BFMTV : « Si la population ne se mobilise pas en nombre pour l'instant, la poursuite de la dégradation du pouvoir d'achat, couplée à des réformes mal perçues, pourrait conduire à une nouvelle mobilisation citoyenne d’ampleur. » 

Lire aussi - Retraites : ce qu’un vote des Républicains à l’Assemblée nationale changerait à la réforme

Le renseignement a encore alerté que « l'année 2023 s'annonce difficile, avec de fortes revendications salariales dans le public comme dans le privé ». De longues grèves sont attendues « dans plusieurs secteurs-clés de l'économie (...) à l'image des actions engagées par la CGT à l'automne dernier dans les raffineries ». Des manifestations devraient également être annoncées dès la f...


Lire la suite sur LeJDD