Énergie: les pays de la Baltique veulent septupler les capacités de l'éolien

Alors que l'oléoduc Nord Stream est coupé pour trois jours pour maintenance, les pays longeant la mer Baltique se sont réunis au Danemark, mardi 30 août, pour un sommet sur la sécurité énergétique. Ils ont cherché des solutions pour limiter la dépendance aux livraisons de pétrole et de gaz russes et se sont accordés pour septupler l'énergie éolienne d'ici à la fin de la décennie.

Huit pays – Allemagne, Danemark, Estonie, Finlande, Lettonie, Lituanie, Pologne, Suède – vont travailler de concert pour multiplier par sept les capacités éoliennes offshore d'ici 2030, et alimenter ainsi au moins 20 millions de foyers. Cela représente plus que la capacité éolienne offshore actuelle de l'Union européenne. Voici la réponse des pays de la Baltique face à la « guerre » de l'énergie en cours.

« Nous sommes sur la ligne de front de la sécurité énergétique européenne », a déclaré fermement la Première ministre danoise, Mette Frederiksen. Une position combative confirmée par la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen : « La tentative de (Vladimir) Poutine de nous faire chanter avec les combustibles fossiles échoue. Nous nous (en) débarrassons. »

► À lire aussi : La Russie interrompt une nouvelle fois la livraison de gaz en Europe et fait monter la pression


Lire la suite sur RFI