Énergie. L’ambitieux plan européen pour démultiplier l’éolien en haute mer

Handelsblatt (Düsseldorf)
·2 min de lecture

Pour que le vent produise d’ici à 2050 autant d’électricité que 300 centrales nucléaires, la Commission européenne prévoit d’installer un vaste réseau d’éoliennes en mer du Nord et dans la Baltique, en Atlantique et en Méditerranée.

“La Commission européenne s’engage à renforcer l’éolien en haute mer.” C’est ce qui ressort d’un plan que présentera la Commission le 18 novembre et qu’a pu consulter le quotidien économique allemand Handelsblatt. Le projet prévoit de multiplier par 25 la production d’énergie éolienne d’ici à 2050. Pour ce faire, un vaste réseau d’éoliennes serait installé en mer du Nord et dans la Baltique, en Atlantique et en Méditerranée pour atteindre une capacité de production de 300 gigawatts, contre 12 gigawatts pour toute l’Union européenne actuellement. À titre de comparaison, une capacité de 300 gigawatts correspond à celle de 300 centrales nucléaires ou de 300 centrales à charbon de grande taille.

À lire aussi: Climat. À peine dévoilé, “l’ambitieux pacte vert” d’Ursula von der Leyen critiqué

Pour que cette énergie devienne “un pilier de la production d’électricité en Europe”, la Commission estime le besoin d’investissement à 789 milliards d’euros. D’après elle, sans un soutien de la puissance publique européenne, les seules forces du marché associées aux progrès technologiques ne permettraient d’atteindre que 90 gigawatts d’ici à 2050.

Le document préconise que “l’UE et les États membres créent un cadre de développement sur le long terme pour les entreprises et les investisseurs, qui permette de promouvoir la coexistence harmonieuse des installations en haute mer avec les autres usages de la mer, et qui facilite le développement de nouvelles infrastructures et l’amélioration de la coopération transfrontalière, sans effets négatifs sur l’environnement et la biodiversité”.

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :