Énergie : le gouvernement envisage un tarif garanti pour les copropriétés

© PHILIPPE HUGUEN / AFP

Deux jours après l'annonce que les très petites entreprises (TPE) bénéficieraient en 2023 d'un tarif garanti de l'électricité, le ministre délégué au Logement Olivier Klein a annoncé qu'une mesure similaire pour les logements collectifs serait discutée avec les fournisseurs de gaz et d'électricité. En 2023, les TPE (moins de dix salariés) paieront un maximum de 280 euros par mégawattheure d'électricité en moyenne sur l'année, selon une annonce gouvernementale de vendredi.

>> LIRE AUSSITarif garanti d'électricité : les syndicats professionnels demandent un élargissement aux PME

 

C'est bien plus que le tarif historique, plutôt de l'ordre de 50 euros, mais moins que les 400 à 1.000 euros atteints au cours du second semestre 2022, ce qui évitera des hausses catastrophiques pour les boulangers, restaurateurs et autres artisans.

Les ménages couverts par le bouclier tarifaire

"Pour les copropriétés ou les bailleurs qui ont pris des abonnements électriques ou gaz trop chers, eh bien il y a un travail qui est mené avec les énergéticiens comme il est mené aussi pour les entreprises, pour les boulangers", a dit Olivier Klein sur Radio J dimanche. "C'est le même principe, on va travailler avec les énergéticiens pour qu'ils aient des prix qui ne soient pas insupportables pour les copropriétés, pour les bailleurs."

Les ménages sont couverts depuis l'hiver dernier par ce que le gouvernement appelle un bouclier tarifaire du gaz et de l'électricité, des tarifs plafonnés, qui ont été...


Lire la suite sur Europe1