Énergie : le gouvernement appelle à la sobriété et à la «solidarité européenne» pour cet hiver

© XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP

Le gouvernement français en a appelé vendredi à la sobriété et à la "solidarité européenne", à l'issue d'un Conseil de défense inédit présidé par Emmanuel Macron pour faire le point sur l'approvisionnement en gaz et en électricité à l'approche de l'hiver.

"C'est grâce à la sobriété et la solidarité européenne que nous pourrons éviter des mesures contraignantes", a déclaré la ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher. "Si la situation est sérieuse, nous avons activé tous les leviers à notre main pour préparer l'hiver", a-t-elle assuré lors d'une déclaration. Le Conseil de défense a rassemblé les ministres compétents sur le dossier énergétique, à l'heure du tarissement des flux de gaz russe et d'une forte indisponibilité du parc nucléaire français.

Une solidarité réciproque

"Le Conseil a plus particulièrement examiné les relations avec l'Allemagne et l'Espagne, parce que vous savez que nous avons avec ces deux pays d'importants échanges de gaz et d'électricité, et nous avons conclu que cette solidarité réciproque devra être renforcée dès cet hiver", a indiqué Agnès Pannier-Runacher.

>> LIRE AUSSI - Énergie : en quoi consiste le délestage, une piste envisagée face à la crise ?

"Sur l'électricité, 32 réacteurs sont à l'arrêt, dont certains pour corrosion sous contrainte et d'autres pour les maintenances habituelles. EDF s'est engagé à redémarrer tous les réacteurs cet hiver", a-t-elle dit. "Nous suivons la situation au plus près avec des points he...

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - Thierry Bros (expert énergie et climat) : "Cet hiver sera un hiver très compliqué. Les responsables politiques se réveillent enfin mais un peu tard…"