Énergie : la France pourra passer l'hiver à condition d'économiser dès maintenant

© Maeva Destombes / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

La France pourra passer l'hiver et faire face à la demande de gaz et d'électricité à condition d'économiser l'énergie , ont martelé mercredi les gestionnaires des réseaux, avant les annonces du gouvernement sur d'éventuelles hausses de tarifs. Sous l'effet de la guerre en Ukraine, les flux de gaz russe se sont taris vers l'Europe, ce qui fait craindre des pénuries dans l'hiver et provoque une envolée des prix sur les marchés. Or ce sont les prix du gaz qui entraînent ceux de l'électricité.

>> LIRE AUSSICrise énergétique : la centrale charbon de Saint-Avold reprend du service

Dans ce contexte, le gestionnaire du réseau français de gaz GRTgaz a tenu à rassurer mercredi sur les capacités de la France à "faire face" à la demande de gaz lors d'un "hiver moyen", et ce tout en développant ses exportations vers l'Allemagne dès la mi-octobre. La France, dont les réserves sont bien remplies, devra toutefois faire un effort et économiser "dès maintenant" pour le cas d'un hiver très froid.

Aucun risque de "black out"

Auparavant, dans la matinée mercredi, le gestionnaire du réseau français de transport d'électricité RTE avait lui aussi sonné la "mobilisation" en appelant les Français à faire un effort de sobriété , face à une situation qualifiée d'"exceptionnelle". Selon RTE, un "risque de coupure ne peut pas être totalement exclu", mais "il pourrait être évité en baissant la consommation nationale de 1 à 5% dans la majorité des cas, et jusqu'à 15% dans les situations météor...


Lire la suite sur Europe1