Énergie. Fin de l’âge d’or du charbon en Indonésie ?

·1 min de lecture

Selon Kompas, l’annonce du président chinois, Xi Jinping, de ne plus financer de centrale électrique au charbon à l’étranger sonne le glas de la très prospère industrie charbonnière indonésienne, qui dépend en grande partie des investissements et des importations de la Chine.

“La Chine soutiendra les pays en développement à développer des énergies vertes et à faible émission de carbone, et ne construira pas de centrales électriques au charbon à l’étranger”, a déclaré le président chinois, Xi Jinping, dans un discours prononcé à la 76e Assemblée générale des Nations unies, le 21 septembre 2021.

Kompas observe que cette déclaration de la Chine fait écho à celle du gouvernement japonais, qui a annoncé il y a quelques mois qu’il cesserait d’investir dans les centrales au charbon à partir de 2022. La Corée a fait la même annonce, mais sans préciser de date butoir.

“Global Energy Monitor note que le trio asiatique et l’Allemagne et la République tchèque sont les cinq plus gros investisseurs dans les projets de centrales électriques au charbon dans le monde”, souligne le quotidien.

À lire aussi: Le chiffre du jour. Les énergies renouvelables ont doublé les énergies fossiles en 2020 en Europe

En Indonésie, la contribution du charbon dans le mix énergétique des centrales électriques est dominante, elle varie entre 60 % et 65 %. Le charbon est également l’un des principaux produits d’exportation de l’Indonésie. Est-ce donc la fin de l’âge d’or de cette industrie dans l’archipel ? s’interroge Kompas. Intan Fahdiana, la porte-parole de PLN, la compagnie nationale d’électricité, a déclaré à Kompas :

Nous allons encourager davantage l’utilisation de centrales électriques basées sur les énergies renouvelables. Pour les projets de centrales au charbon en cours de construction,

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles