Énergie : EDF réduit encore ses prévisions financières à cause de sa baisse de production

© Xose Bouzas / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Le groupe EDF  a annoncé jeudi avoir révisé l'impact financier de la baisse de sa production électrique à 29 milliards d'euros pour l'exercice 2022 contre 24 milliards d'euros annoncés précédemment en juillet. Cette nouvelle estimation se base sur la révision à la baisse de la production nucléaire pour 2022 située "dans le bas de la fourchette 280-300 TWh (térawattheures) et des prix à terme 2022 (de l'électricité) au 13 septembre", a indiqué dans un communiqué le groupe EDF.

Un plus bas historique pour la production nucléaire

"L'estimation de l'impact de la baisse de production sur l'Ebitda (équivalent à l'excédent brut d'exploitation) du groupe pour 2022 est réévaluée à environ - 29 milliards d'euros", a détaillé le groupe. L'impact de la baisse de la production nucléaire du groupe avait été estimé à 24 milliards d'euros fin juillet. La production nucléaire du groupe en 2022 devrait connaître un plus bas historique en raison de l'indisponibilité exceptionnelle d'une partie de son parc nucléaire avec 26 de ses 56 réacteurs à l'arrêt selon des chiffres communiqués mercredi par la direction.

>> LIRE AUSSIÉnergie : les prix de l'électricité en France et en Allemagne ont décuplé en un an

 

La direction a assuré mercredi que les réacteurs manquants redémarreraient pour le passage de l'hiver 2022, annoncé comme tendu sur le plan de la sécurité énergétique. À l'origine de cette situation, le retard des maintenances décennales, dû au Covid , et la découverte l'hiver dernier...


Lire la suite sur Europe1