Énergie : à Bourghelles, l'unique boulangerie du village n'ouvrira plus que le week-end

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"C'est radical" mais pas le choix "à cause des factures EDF qui ont été multipliées par 3,5". À Bourghelles, dans le Nord de la France, Véronique n'a pas d'autre choix que de baisser le rideau toute la semaine, après avoir vu ses factures d'électricité exploser. Désormais, sa boulangerie ne sera ouverte que le week-end.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Objectif : limiter la hausse des coûts. Car la gérante de cette boutique depuis 27 ans, ne s'en sort plus . En janvier 2022, elle payait près de 1.900 euros d'électricité par mois. Désormais, sa facture EDF affiche un montant de 6.700 euros. "C'est énorme, je n'ai pas l'argent", s'alarme Véronique au micro d'Europe 1.

Boulangerie message fermeture
Boulangerie message fermeture

Désormais, les clients de la boulangerie trouveront porte close en semaine. Crédits photos : Maximilien Carlier

"On avait l'accueil, le pain…"

Alors, pour payer ses factures, en plus de l'ouverture seulement les week-ends, la commerçante licenciera un vendeur, et mettra fin à l'un de ses contrats d'apprentissage. "Il faut absolument que le gouvernement ouvre les yeux et très rapidement", urge Véronique. "Il faut absolument que les factures soient divisées en trois, c'est-à-dire qu'une partie ...


Lire la suite sur Europe1