Ému et incertain, Patrick Bruel évoque sa carrière

Invité dimanche 22 octobre dans l’émission de « France 2 », « Un dimanche à la campagne », Patrick Bruel s’est confié sur la pression qu’il ressent en tant qu’artiste. Des confidences qu’il a faites avec émotion.

À la question de savoir si son succès suffisait à Patrick Bruel pour anticiper sa carrière avec quiétude, le chanteur a répondu par la négative. Malgré les années passées sur scène et l’amour que lui porte son public, il a ainsi avoué : « J’aimerais bien avoir un peu plus de sérénité. D’être un peu plus sûr. »

« La barre est haute et il faut être à la hauteur des attentes » a-t-il poursuivi avant d’expliquer qu’il ne pouvait s’en remettre à ses acquis : « Si j’ai envie que les gens continuent, il faut que je les étonne. Comme je le dis toujours, l’amour dure le temps de l’étonnement » a assuré l’artiste de 64 ans.

Ému par le temps qui passe

L’émotion a fini par le gagner entièrement lorsqu’il lui a été demandé ce que la vie lui avait appris : « Tout est possible mais surtout, ça va vite, ça va très vite », a insisté le papa d’Oscar (20 ans) et Léon (18 ans). « Il faut un peu plus prendre son temps et profiter », a-t-il terminé cachant ses larmes derrière une paire de lunettes de soleil.

Une carrière d’artiste qui n’effraie visiblement pas le benjamin de Patrick Bruel et Amanda Sthers. Souhaitant lui aussi se lancer dans la musique, Léon, avait en avril dernier partagé un premier single sous son nom d’artiste Léon Hesby. « La première étape de, j’espère, beauc...


Lire la suite sur ParisMatch