Émotion en Chine, suite à un déferlement de violence sexiste dans un restaurant

Les images, insoutenables, ont révolté les réseaux sociaux. Neuf personnes ont été arrêtées dans le nord de la Chine, suite une attaque d'une rare brutalité ayant visé trois femmes qui dinaient au restaurant, vendredi 10 juin. Un véritable déchaînement de violence.

Avec notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde

Une main sur le dos repoussée par une cliente, puis l'homme insiste, beaucoup… et c'est tout de suite un insupportable déchaînement de violence.

Pluie de coups : poings, pieds, coups de bouteille aussi ; des hommes s'acharnent sur trois femmes attablées dans un restaurant de barbecue de Tangshan, la capitale de l'acier à l'est de Pékin.

Les caméras de l'estaminet ont tout enregistré. Et depuis l'agression, survenue vendredi soir, les réseaux chinois ne parlent que de cela.

On s'interroge : pourquoi cette violence gratuite ? Pourquoi « la police a mis plus longtemps à intervenir et interpeller le principal suspect que pour remonter un cas contact Covid ? », rapporte le journal Guangming.

On s'indigne : pourquoi les autres clients et les employés du restaurant n'ont pas bougé ? « Il n'y a pas de justice sans colère et la loi doit défendre la dignité humaine, écrit le célèbre avocat Luo Xiang. Mais elle devrait aussi encourager les bonnes actions et la bravoure face à une telle agression. »


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles