Émissions de méthane, manque de sommeil et pirogue maya : l'actu des sciences en ultrabrèves

·2 min de lecture

Dans cette sélection du 2 novembre 2021 : les émissions de méthane sont à l'ordre du jour de la COP26 à Glasgow, des chercheurs ont montré que le manque de sommeil affecte notre façon de marcher et pour la première fois, une pirogue maya a été retrouvée entière au Mexique.

L'actualité des sciences du mardi 2 novembre 2021, c'est :

En climat :

  • Lors de la COP26 à Glasgow, près de 90 pays se sont engagés à réduire d’au moins 30% leurs émissions de méthane, principalement dans les secteurs énergétiques et de l'industrie.

  • Faire baisser d'au moins 50% les émissions de méthane en moins de dix ans permettrait d'éviter une augmentation de 0,3°C des températures mondiales.

  • Selon l'Organisation des Nations Unies, la réduction de 45% de ces émissions éviterait la mort prématurée de 1430 personnes.

En santé :

  • Des chercheurs ont montré que notre contrôle sensorimoteur de la marche est diminué par le manque de sommeil, en particulier après une nuit blanche.

  • En revanche, leurs résultats montrent qu'il est utile de compenser ce manque en rattrapant ces heures de sommeil perdues, par exemple le week-end.

  • Cette étude indique que la marche n'est pas un processus aussi automatique qu'on le pensait jusqu'à présent.

En archéologie :

  • Alors que les archéologues n'avaient jusqu'à présent trouvé que des fragments d'embarcations mayas au Mexique, une pirogue entière vient d'être découverte au sud du pays.

  • Âgée de près de mille ans, cette pirogue était cachée dans une grotte au fond d'un cénote, une fosse naturelle typique de la région.

  • L'embarcation, mesurant 1,60 mètres de long et 60 centimètres de large, était vraisemblablement utilisée pour récupérer l'eau du cénote ou déposer des offrandes rituelles.

En environnement :

  • Le président de l'Equateur, Guillermo Lasso, a annoncé l'extension de près de 50% de la surface de la réserve maritime de l'archipel des Galapagos.

  • Le pays est confronté à une forte crise économique, et sa dette s'élève à 46 milliards de dollar, ce qui représente 45% du PIB.

  • Le président espère ainsi un aménagement de cette dette, en l'échangeant contre la conservation de la nature.

En tech :

  • La société Apple commence à souffrir de la "crise des puces" que connaît le monde de l'industrie, malgré sa puissance d'achat et s[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles