Les émissions de CO2 des véhicules neufs sont en baisse

·1 min de lecture

Les émissions de CO2 des véhicules neufs ont encore été en nette baisse en mars 2021. Même si certains constructeurs n'atteignent pas leurs objectifs cette année, les diminutions au niveau global sont importantes.

L'hybridation et l'électrique aident beaucoup

Ces diminutions sont soutenues par les ventes des véhicules hybrides, qui connaissent une forte hausse depuis 2020 mais aussi dans une moindre mesure par la vente des véhicules électriques.

Au mois de mars, les émissions de CO2 WLTP des véhicules neufs sont tombées à 110,7 g/km en moyenne, contre 118,8 g/km à la même époque l'année dernière.

Elles n'ont pour autant pas atteint leur record. En décembre 2020, la moyenne était de 110,4 g/km, valeur portée par les voitures électriques que les constructeurs avaient dû immatriculer afin de réduire la pression instaurée par la réglementation.

Un malus écologique de plus en plus élevé

Ces émissions de C02 continuent de baisser alors que le malus écologique est lui de plus en plus élevé. La dernière tranche du barème s'élève à 30.000 € en 2021 pour les véhicules ayant désormais un taux de CO2 supérieur à 218 grammes de CO2/km, contre 20.000 € en 2020. Il grimpera à 40.000 € en 2022 pour les plus de 223 grammes de CO2/km et à 50.000 € en 2023 pour les plus de 225 grammes de CO2/km.

Pour rappel, les modèles hybrides et hybrides rechargeables affichent une part de marché de 23 % sur les trois premiers mois de l'année (dont 7,1 % pour (...)

Lire la suite sur Auto Plus

Aston Martin Lagonda Taraf : un exemplaire avec seulement 150 km est à vendre
Peugeot : de la 301 à la 308 III, retour en images sur l'histoire des berlines compactes du Lion !
Skoda : une compacte électrique et des variantes d'entrée de gamme à venir
Une rare Mercedes 560 SEC AMG 6.0 Wide Body vendue aux enchères
La production automobile mondiale en forte baisse en 2020
Dans quelles régions vole-t-on le plus de voitures ?