Les émirats vont envoyer un robot sur la Lune

Un rover des Emirats arabes va être envoyé dans l’espace en 2022 par le biais de la société japonaise d'exploration lunaire iSpace.

La société japonaise d'exploration lunaire iSpace prévoit d'envoyer sur la Lune en 2022 un rover des Emirats arabes unis, qui cherchent à développer leur programme spatial, a-t-elle annoncé mercredi dans un communiqué. Les Emirats arabes unis et Dubaï, qui fait partie de cette fédération du Golfe, ont annoncé en septembre 2020 leur intention de lancer le rover Rashid d'ici 2024 sur le satellite naturel de la Terre. Il "sera transporté par un engin d'iSpace" lors d'une mission en 2022, a précisé la firme japonaise.

La société iSpace, fondée en 2010, compte utiliser la fusée Falcon 9 de l'entreprise SpaceX du milliardaire Elon Musk --dont ce sera la première mission sur la Lune--, qui devrait décoller de Floride aux Etats-Unis. Les Emirats, riches en pétrole, sont un nouveau venu dans la course spatiale où ils cherchent à s'imposer. Le pays a envoyé en septembre 2019 le premier Emirati dans l'espace au sein d'un équipage de trois membres qui a décollé à bord d'une fusée russe Soyouz depuis le Kazakhstan pour une mission de huit jours sur la Station spatiale internationale.

Sa sonde Hope s'est placée avec succès en février en orbite autour de Mars pour tenter de révéler les secrets de la météo martienne, la première mission interplanétaire du monde arabe.

Des zones "pas encore été atteintes"

Le souverain de Dubaï, cheikh Mohammed ben Rached Al-Maktoum, a déclaré récemment que le rover émirati couvrirait "des zones (de la Lune) qui n'ont pas encore été atteintes lors des précédentes missions d'exploration". Cet engin s'inscrit dans la stratégie du pays visant à développer de nouvelles capacités scientifiques, avait-il ajouté.

A lire :La sonde des Emirats se place en orbite autour de Mars, Dubaï est en folie

Ce projet(...)


Lire la suite sur Paris Match