Les Émirats arabes unis veulent relancer leur économie avec un nouveau visa

·1 min de lecture

Les Émirats arabes unis annoncent un assouplissement des conditions de résidence dans le pays où habitent 90% d'étrangers. Les Émirats souhaitent attirer de la main-d'œuvre hautement qualifiée et relancer leur économie, touchée par la pandémie de Covid-19.

Un « visa vert » permettra désormais aux étrangers de travailler aux Émirats, sans sponsor, en général leur employeur qui se portait garant pour eux. Les détenteurs de ce visa pourront également faire venir leurs parents et leurs enfants.

Mais le précieux sésame n'est destiné qu'à certains étrangers, « des individus hautement qualifiés », a précisé le ministre du Commerce extérieur : des investisseurs, des hommes d'affaires, des entrepreneurs et des étudiants en master ou doctorat.

Besoin de relancer l'économie

Le nouveau visa ne concernerait donc pas les millions d'étrangers qui servent de main-d'œuvre à bas coût aux Émirats. Souvent d'origine asiatique, ils travaillent sur des chantiers à Dubaï ou comme employés de maison, dans des conditions difficiles, maintes fois dénoncées par les organisations de défense des droits humains.

Si les Émirats assouplissent, un peu, leurs conditions de résidence, c'est qu'ils veulent relancer leur économie touchée après la pandémie de Covid-19, le tourisme notamment. Comme beaucoup d'endroits du Golfe, Dubaï a misé sur ce secteur, pour se diversifier et s'éloigner du tout pétrole.

►À lire aussi : Aux Émirats arabes unis : le secteur immobilier reprend des couleurs

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles