Les Émirats arabes unis rouvrent la frontière avec le Qatar

·1 min de lecture

Après plus de trois ans de crise opposant le Qatar à l‘Arabie saoudite et ses alliés dont les Émirats arabes unis, les six pays arabes du Golfe ont signé mardi dernier un accord de « solidarité et de stabilité ». Les premiers signes d‘ouverture ont eu lieu ce samedi. Des voitures ont notamment pu traverser la frontière terrestre entre le Qatar et l‘Arabie saoudite. Les Émirats arabes unis ont aussi rouvert ce samedi leurs points d‘entrée – maritimes, terrestres et aériens – avec le Qatar.

Avec notre correspondant à Dubaï, Nicolas Keraudren

C‘est la première étape de la réconciliation entre les Émirats arabes unis et le Qatar. Ce samedi, les autorités émiriennes ont rouvert leur espace aérien ainsi que les autres points d‘entrée avec leurs voisins du Golfe. Une réouverture qui intervient seulement quelques jours après l‘annonce de la fin d‘un boycott qui aura duré trois ans et demi.

« Certains problèmes sont faciles à résoudre et d‘autres prendront plus de temps » avait déclaré le ministre émirien des Affaires étrangères, Anwar Gargash. Car des divergences de fond demeurent entre les deux pays. Doha ne semble pas prêt à faire des concessions sur ses relations avec Téhéran, ennemi numéro 1 d‘Abu Dhabi.

Cet apaisement entre les deux monarchies du Golfe – encore fragile donc – est néanmoins « un très bon début » a ajouté le ministre émirien. Différents secteurs devraient notamment bénéficier de cette réouverture. À commencer par le tourisme, pilier de la diversification de l‘économie émirienne.

À lire aussi : Les Émirats arabes unis se préparent à la reprise des échanges commerciaux avec le Qatar