Les Émirats arabes unis et Israël signent un premier accord de libre-échange

Israël et les Émirats arabes unis ont signé, ce mardi 31 mai, un accord de libre-échange. Le premier du genre entre l’État hébreu et un pays arabe. Il y a deux ans, les deux pays avaient normalisé leurs relations diplomatiques.

Avec notre correspondant à Dubaï, Nicolas Keraudren

Pour l’ambassadeur des Émirats arabes unis en Israël, la signature de cet accord est une « réussite sans précédent ». L’accord de libre-échange signé entre la monarchie du Golfe et l’État hébreu abolit les barrières douanières pour « 96 % des produits » échangés entre les deux parties.

Cette décision devrait donc booster les échanges commerciaux entre les deux pays. Selon le président du Conseil commercial émirato-israélien, les échanges commerciaux pourraient en effet dépasser la barre des 2 milliards de dollars en 2022. Et même atteindre celle des 5 milliards de dollars dans cinq ans.

Une relation qui a déjà connu quelques soubresauts

Cet accord représente donc une nouvelle étape dans les relations officielles qui unissent les Émirats arabes unis et Israël. Les deux pays avaient en effet normalisé leurs relations diplomatiques en septembre 2020 sous l’égide des États-Unis.

À lire: Israël et les Émirats signent un accord pour la mission spatiale Beresheet 2


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles