Émeutes aux Etats-Unis : l’équipe de Tf1 priée par les services secrets d’arrêter de filmer

La tension aux États-Unis est de plus en plus palpable. Depuis la mort de l'Afro-américain George Floyd, survenue le 25 mai à Minneapolis lors de son interpellation par un policier blanc, les manifestations contre les violences policières et la haine raciale n'ont cessé de se multiplier à travers le pays. Si certains, notamment le frère de George Floyd, ont appelé à des manifestations plus pacifistes, d'autres n'ont pas hésité à dégrader plusieurs monuments, à l'instar de l'église Saint John, située à proximité de la Maison Blanche.

C'est précisément là-bas que s'est rendue une équipe de TF1, ce mardi 2 juin. La reporter Catherine Jentile de Canecaude a en effet consacré un sujet aux émeutes qui ont lieu en ce moment aux États-Unis. Pour l'illustrer, elle a choisi de se rendre, accompagnée d'un caméraman, devant la célèbre église où le président Donald Trump s'était exprimé la veille. "Comme vous pouvez le voir ici, nous sommes le long de la rue qui longe la Maison Blanche, elle est entièrement fermée de part et d'autre par la police (...) Des grilles immenses ont été installées, pour empêcher les éventuels manifestants de se rapprocher de la Maison Blanche", a-t-elle déclaré.

Mais alors qu'elle se trouvait en duplex depuis cette rue, la journaliste a rapidement été interrompue par les services secrets, comme elle l'a expliqué à Jacques Legros dans le 13 heures de TF1 : "Maintenant, on est obligés de s'arrêter parce que les services secrets nous demandent de partir", a-t-elle

Retrouvez cet article sur GALA

Flavie Flament et son ex Benjamin Castaldi : pourquoi leurs relations ont été "tendues"
Stanislas Guerini : quand le patron de LREM faisait le chauffeur de salles pour Emmanuel Macron
Harry Potter et les reliques de la mort : cette folle théorie sur la mort de Rogue
Meghan Markle et Harry mariés sans contrat : la famille royale soucieuse
"L'élite, c'est moi" : cette nouvelle vidéo de Didier Raoult qui fait jaser