Vers une émergence des petits studios de jeux vidéos au Sénégal

La Gamescom 2022, le plus grand salon européen du jeu vidéo, se tient à Cologne jusqu’au 28 août 2022. Un événement incontournable pour ce secteur qui se développe doucement sur le continent africain. Au Sénégal, les petits studios de jeu vidéo commencent à émerger.

Avec notre correspondante à Dakar, Théa Ollivier

Des jeux vidéo ludiques ou sérieux commandés par des entreprises comme la Société Générale, c’est ce que développe Dadja Bassou, développeur togolais installé au Sénégal qui a créé son studio de jeux vidéo, Reptx Studio, en 2014 à Dakar : « Le jeu vidéo a une place super importante parce que c’est pour ça même que je suis devenu ingénieur et c’est aussi à cause de ça que j’ai ouvert la Reptx structure aujourd’hui, parce que les jeux vidéo, ce n’est pas très connu ici. On les connait en tant que consommateur, mais pas en tant que créateur ».

Alors qu’il ne peut pas encore vivre à plein temps des jeux vidéo, il travaille en parallèle comme ingénieur mobile pour une plateforme de commerce en ligne : « On ne peut pas vendre d’applications depuis l’Afrique, parce qu’on n’a pas de cartes de crédit, on n’a pas de système bancaire où on est nettement identifié. Les moyens de paiement ne sont pas encore totalement libres d’accès pour l’instant. Aujourd’hui, ça évolue, c’est en train de venir. Pour les jeux ludiques, on les met en ligne gratuitement. Tout le monde y joue et après, on a la publicité qui arrive ».

Des besoins en marketing pour se développer


Lire la suite sur RFI