Publicité

Élus, présumés coupables

Avis aux candidats ! Vous souhaitez vous engager pour votre pays et désirez vivre une expérience enrichissante et passionnante au service de l’intérêt général ? Bonne nouvelle : de nombreux mandats d’élus sont à pourvoir partout en France.

À lire aussi Violences contre les élus locaux : un texte durcissant les sanctions définitivement adopté

Car contrairement aux apparences, notre démocratie manque cruellement de vocations. Au moment où les défis du pays appellent une vision, les talents ne se bousculent pas ! Au point qu’il existe un réel risque de manque de candidatures, notamment dans deux ans à l’occasion des élections municipales ou 36 000 édiles remettront en jeu leur mandat.

On ne s’ennuie pas ! Être élu, c’est vivre une passion

Ne nous méprenons pas : le mandat d’élu demeure unique. Il offre la gratification ultime de pouvoir servir les Français et d’œuvrer pour l’intérêt général, tout en faisant appel à une foultitude de compétences. On ne s’ennuie pas ! Être élu, c’est vivre une passion. Pour ma part, elle dure depuis 23 ans. Hier conseiller régional et maire, je suis, aujourd’hui, président d’agglomération et du département de l’Essonne avec le même enthousiasme. Mais les mandats électifs – de manière générale - comportent également des contraintes : celle d’être disponible sept jours sur sept, notamment les week-ends, au détriment de la famille et des enfants, d’être en première ligne de l’ensemble des sollicitations de nos concitoyens, devenus, hé...


Lire la suite sur LeJDD